• Bonjour tout le monde ! Un article un peu plus court aujourd'hui pour vous montrer ces quelques coasters en bois fait maison.

    Des disques de bois traînaient au FabLab de mon université, j'ai donc décidé de les recycler en coasters avant que quelqu'un ne les jette ou fasse des tests dessus. 

    Coasters chinoiponais

    Pour les gens intéressés par la découpe laser, j'utilise ici le carton pour que la zone de travail du laser corresponde parfaitement avec mon disque.

     

    Coasters chinoiponais

    Voici donc les trois coasters que j'ai réalisé et attention, je ne fait pas d’amalgame (n'est-ce pas) entre chinois et japonais, mais des amis m'ont fait remarquer que certains designs étaient japonais, d'autres chinois. 

     

    Coasters chinoiponais

     

    Photo un peu plus propre, je m'entraîne à prendre de belle photos de mes créations parce que c'est quand même plus agréable à l’œil.

     

    Et pour ceux qui ont envie de se lancer dans l'aventure de la découpe laser, voici les fichiers que j'ai fait pour les coasters :

    coaster1.dxf

    coaster2.dxf

    coaster3.dxf

    Pour ceux qui souhaitent faire leurs propres fichiers et créations, j'utilise Gimp pour faire mes images et Inkscape pour les transformer en images vectorielles et en fichier .dxf, lisible pour la découpeuse. Ces deux logiciels sont l'alternative gratuite de Adobe Illustrator.

     

    C'est tout pour aujourd'hui mais d'autres articles arrivent bientôt, ils attendent juste d'être rédigés.  ~(^-^~)

    Pin It

    1 commentaire
  • Bonne année à toutes et à tous. Cette année Iolka à pris comme bonne résolution de poster souvent sur la Fabrique (dans l'idéal toutes les semaines). Je vais suivre le mouvement et essayer de poster le plus souvent possible.

     

    Sans plus attendre le sujet du jour : les kokedamas.

    Les kokedamas sont des plantes de petite taille (traditionnellement des bonsaïs) dans une boule de mousse. Ce sont des plantes d'intérieur agréables à l'oeil, faciles à confectionner et à entretenir.

    Ko(ke)damas

     

    Le matériel pour les fabriquer est également facile à se procurer :

    - des plaques de mousse : en jardinerie, il suffit de demander

    - des petites plantes en tout genre (plantes grasses, cactus,... ) : idem

    - du fil de nylon, de couture ou des la cordelette : se trouve facilement en magasins de loisirs créatifs

     

    La méthode de confection est très simple, on dépote la plante et on casse un peu la terre pour libérer les racines,

    on forme un boule de terre/terreau autour des racines, il ne faut pas hésiter à bien mouiller la terre et se salir les mains,

    on entoure la boule de mousse, celle-ci se présente sous forme de plaque donc il est très facile de le faire,

    puis on saucissonne la boule avec le fil au choix,

    enfin on peut modeler un peu la boule pour qu'elle soit bien ronde, couper les excédents de mousse.

    Ko(ke)damas

    C'est beau mais c'est salissant

    Je vous laisse le soin de chercher des tutoriels j'ai cependant une ou deux astuces à vous donner :

    - on m'a dit en jardinerie de privilégier le fil en nylon au fil de couture, en effet celui-ci risque de pourrir et de se rompre rapidement à cause des arrosages successifs

    - on peut soit passer le kokedama sous le robinet ou le tremper, il faut dans les deux cas laisser détremper la plante pour ne pas qu'elle pourrisse.

     

    Le petit + : 

    J'en ai profité pour faire quelques kodamas (qui viennent du film Princesse Mononoke pour les incultes) en bois gravé et découpé. Il s'est passé quelques temps déjà entre la confection des kokedamas et ce post donc les kodamas, qui étaient mal vernis ont commencer à se ramollir à cause de l'humidité, c'est cependant une touche agréable et puis c'était aussi pour pouvoir faire le jeu de mot.

    Ko(ke)damas

    Pour les gens intéressés par la gravure/ découpe laser, le scotch de masquage (en bleu) permet de protéger le bois contre les traces de brûlures et la poussière dégagée par la gravure.

    Ko(ke)damas

     

    En bref, c'est DIY très agréable à faire et une bonne idée cadeau quand on manque d'idées.

    Détail intéressant, un kokedama fait soi-même coûte un peu moins de 10€ pièce (dépend cependant de la plante achetée) contre 15€ environ pour le même mais déjà fait.

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Je me suis remise aux bracelets Hipanema à la demande d'une super amie à moi, qui en voulait un pour son anniversaire. Du coup j'ai fait quelques courses dans mes perleries préférées, et c'est parti !

    Troisième bracelet Hipanema

     

    Comme d'habitude, je vous fait un petit récap' des différents bracelets : 

    Atéba 3 couleurs : Une jolie atéba, faite sur une base de brins de laine pour que ce soit assez épais. J'explique comment les faire dans mon super tuto pour faire des atébas ! 

    Petite tresse en cuir rouge : Achetée dans une perlerie.

    Bracelet de perles tissé : Comme son nom l'indique, il est tissé avec des perles de rocailles, à l'aide d'un petit métier. C'est assez facile à faire, pour un résultat super joli ! C'est très à la mode en ce moment avec les perles de la marque Miyuki. Vous trouverez plein de tutos sur Internet pour apprendre à les faire. J'en mets presque toujours un dans mes bracelets multi rangs ! 

    Bracelet macramé tissé en spirale : Celui-là aussi est tout simple à faire, je n'ai pas trouvé de tutorat potable alors je vous fais un petit pas à pas en photos : 

    Troisième bracelet Hipanema  Troisième bracelet Hipanema  Troisième bracelet Hipanema

     

    1) Prenez une bonne longueur de fil (2 brins de fil, un de chaque couleur). Pour vous repérer : prenez la longueur du bracelet final, prolongez la de quelques cm (appelons cette longueur L). Puis comptez encore 5 fois L environ, et coupez. Pliez le fil en 2 de manière asymétrique : d'un côté, la longueur L, et de l'autre 5L. (Ça a l'air compliqué mais en fait ça va ^^). Faites un noeud à boucle à l'endroit où vous avez plié. 

    2) Mettez les deux fils cours au milieu. Ensuite, positionnez les deux longs fils comme sur la photo : un de chaque côté, avec l'un qui croise derrière et l'autre devant. 

    3) Ensuite, faites passez la pointe du fil bleu dans la boucle formée par le fil rouge (de l'arrière vers l'avant), et la pointe du fil rouge dans la boucle formée par le fil bleu (de l'avant vers l'arrière). Vous obtiendrez une sorte de noeud autour des deux fils centraux, comme sur l'image. Serrez ensuite ce noeud en tirant sur les deux longs fils, pour faire remonter votre noeud et pour le reserrer. 

    Troisième bracelet Hipanema  Troisième bracelet Hipanema  Troisième bracelet Hipanema

     

    4) Sur cette photo, à la base du bracelet, on voit le premier noeud serré. Cette fois on inverse : c'est le fil bleu qui croise à l'avant, et le rouge à l'arrière. Procédez de la même façon : le fil bleu passe dans la boucle rouge vers l'arrière...

    5) ...et le fil rouge passe dans la boucle bleue vers l'avant ! 

    6) Quand vous serrez, vous obtenez le deuxième rang : On voit bien l'alternance rouge/bleu. C'est cette alternance qui va faire que votre bracelet va spiraler tout seul au fur et à mesure que vous le continuez ! 

    Une fois que votre bracelet est assez long, faites un noeud et coupez-le. Et voilà ! Si vous n'avez pas compris, posez moi vos questions dans les commentaires. Je vous conseille aussi de chercher des tutoriels sur Youtube, c'est plus parlant en vidéo ! :) 

    Bracelet en perles bleues : Rien de fantastique, j'ai enfilé des perles sur un fil transparent ^^ J'ai essayé de lui donner un petit côté aléatoire, en alternant les perles grosses, les bleues et les argentées à intervalles irréguliers. 

    Ruban jaune et chaîne à biles entremêlés : Tout est dans le titre, j'en ai enroulé un autour de l'autre avant de les coller dans l'attache.

    Atéba fine à 2 couleurs : Sur le même principe que la première, j'ai fait une base plus fine avec seulement quelques fils, et j'ai alterné les 2 couleurs. 

     

    Troisième bracelet Hipanema

     Pour l'assemblage final, il suffit de coller un à un tous les bracelets dans l'attache métallique spéciale (je fait ça au pistolet à colle pour que ça tienne bien -attention à ne pas vous brûler !-). 

    Ce que j'aime avec ces bracelets, c'est qu'ils sont finalement assez faciles à faire, puisqu'il s'agit de plein de bracelets simples attachés ensemble. La partie collage est peut être un peu délicate, mais à la fin, le résultat est vraiment classe ! Et vous, vous vous êtes lancés ? Montrez moi vos oeuvres dans les commentaires ! 

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Ça faisait déjà un moment que je voyais tourner sur Pinterest et sur Youtube pas mal de trucs autour des Bullet Journals, ces agendas 100% customisables qu'on crée au fil de l'année.

    Je trouvais ça sympa, mais j'avais déjà un agenda, et puis je me disais que j'aurais jamais le temps de faire un truc hyper beau. Mais mes copines s'y sont mis, et ça m'a donnée envie. Du coup, j'ai commencé un premier carnet, avec juste les pages style listes, livres prêtés/rendus, idées de cadeau de Noël, etc... 

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal 

    En plus, il a des pages en papier "kraft" et des pages blanches, ça fait des rayures waaaaah *o*

     

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal

     

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal 

    Et puis, plus tard dans l'année, j'ai continué à voir de superbes exemples de Bullet Journals (Bujo pour les intimes) fleurir sur mon fil d'actualité Pinterest, je regardais avec envie ceux de mes amies se remplir... Du coup, j'ai commencé à utiliser les "codes" du Bullet Journal dans mon agenda (oui parce qu'il y a des codes : une notation pour les rendez-vous, une pour les tâches... ça paraît compliqué (et ça peut le devenir si on en a 25), mais en fait ça simplifie plutôt la vie, je trouve ! ça s'appelle des clés (Keys en anglais, ne me remerciez pas)!)

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal

    (Source : les états d'âme de Césame)

     

    A ce stade là, je me suis rendue compte que 1) Finalement j'étais déjà à moitié lancée dans le Bullet journalling, 2) En plus, mon agenda actuel était décidément trop petit pour tout noter, 3) Et puis que de toute façon, on peut commencer un Bujo à n'importe quel moment de l'année, donc... Feu ! Je suis donc partie avec émotion acheter un carnet pour me lancer (j'ai pris un Moleskine moyen, 240 pages il me semble, à pointillés : totalement le même que celui d'une de mes amies, je ne me suis pas foulée (merci Ambre si tu lis ça <3)). Et je me suis lancée ! J'ai créé dans la foulée un tableau Pinterest pour recueillir mes idées préférées, et j'ai commencé à tout mettre à plat.

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal

     

    (le papier Décopatch, ou LE bon plan pour faire une très jolie page sans se prendre la tête)
    (et en plus ça cache si l'encre de la feuille de derrière a traversé !)

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal
    (au passage, je suis beaucoup trop fière du dessin en bas de cette page. C'était un de mes objectifs de dessin, de pouvoir faire des compositions de plantes en dessin comme ça !)

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal

    Et voilà... Moi premier mois de Bujo (déjà le troisième maintenant, hihihi). Je me suis beaucoup inspirée de la mise en page de Jenny Journals, une youtubeuse qui a un Bullet Journal absolument magnifique. Du coup je fais une petite illustration par mois, avec un code couleur associé. En Septembre, j'ai tenté une aquarelle plus ou moins réussie (j'avais essayé de faire tomber des gouttes d'eau dessus pour faire un effet "pluie", au final ça a plutôt fait un effet "oups j'ai fait baver la peinture", mais bon), agrémentée d'une petite citation en anglais pour combler le vide.

    J'ai même réussi à tenir un "habit tracker" : un truc où tu cohces tous les jours un truc habituel si tu l'as fait, pour voir à quelle fréquence tu le fais. La colonne "Dessin" est hélas trop vide à mon goût...

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal

     

    (une mise en page "semaine" dont je suis particulièrement fière, même si elle est très largement inspirée d'une épingle sur Pinterest ^^)

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal

     

    Pour l'illustration d'Octobre, j'ai voulu faire un petit clin d'oeil à l'Inktober (c'est un défi international entre dessinateurs, où le but est de faire un dessin à l'encre par jour au mois d'octobre, pour prendre de bonnes habitudes et dessier régulièrement). Je ne me sens pas encore prête à faire l'Inktober en entier, mais au moins j'ai fait ça :') 

    J'en ai profité pour changer un peu mon Habit tracker (j'aimais pas les surligneurs pour le remplir, ça bavait en c'était pas beau), et pour faire 2-3 modifs. 

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal

     

    Et je vous quitte avec cette autre semaine dont je suis très fière aussi... Ehontément copiée depuis un truc trouvé sur Instagram. Mais bientôt je commencerai mes propres pages de la semaine, promis ! 

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Bonjour à tous ça fait longtemps une éternité au moins la durée d'attente des Indestructibles 2 un certain temps.

    Aujourd'hui, je vais vous présenter un projet réalisé l'année dernière, mais jamais publié...

    Il s'agit donc de la rénovation d'un vieux moulin à café que j'ai trouvé dans le grenier familial en rangeant un peu.

    Rénovation : Moulin à café

     Ce serait bête de la laisser moisir dans le grenier

    Etape 1 : Démontage

    Etape relativement facile, le plateau supérieur était cependant fragilisé par une fêlure et s'est brisé en deux en enlevant les clous. La cassure était nette donc peu visible une fois le moulin remonté.

    Rénovation : Moulin à café

    J'ai gardé les clous au cas où, mais ils étaient en trop mauvais état pour les réutiliser

    Rénovation : Moulin à café

    Pour démonter la partie mécanique du moulin un petit étau du CampusFab (FabLab) de mon université 

    Etape 2 : Nettoyage 

    C'était l'étape la plus fastidieuse et longue du projet, pour nettoyer les pièces en bois, qui étaient très sombres et tâchées, à moindre coût, j'ai poncé toutes les pièces à l'huile de coude. Pour les parties métalliques, toujours dans le but d'économiser de l'argent, j'ai utilisé la solution la moins chère que je connaissait pour décaper et enlever la rouille qui est bien sûr...

    Rénovation : Moulin à café

    Rénovation : Moulin à café

    ... le Coca-Cola (ça fait réfléchir)

    Etape 3 : Customisation

    A ce niveau du projet, j'ai réalisé que la pastille à l'avant du moulin, qui affichait la marque du moulin était trop abîmée pour être réutilisée. J'ai et plusieurs idées successives : graver et découper une nouvelle pastille en bois, mettre une petite pastille semblable dont je disposait.

    J'ai finalement décidé de graver sur la face une citation que e trouvais sympathique, en lien avec le moulin. Direction le CampusFab de nouveau pour utiliser la découpeuse laser (la meilleure du monde).

    Rénovation : Moulin à café

    Prototype moche pour voir si ce serait beau. Toutes les pièces étant poncées, le moulin est beaucoup plus clair

    Rénovation : Moulin à café

    Avec une belle police, c'est quand même mieux

    Etape 4 : Remontage et vernissage

    Le remontage a été relativement difficile, j'ai vite abandonné l'idée des clous, qui étaient trop gros et impossibles à enfoncer correctement, pour me tourner vers la colle à bois et le pistolet à glue qui ont fonctionné à merveille.

    J'ai décidé de mettre de l'huile pour bois plutôt que du vernis. Contrairement à du vernis alimentaire, je ne peux pas utiliser le moulin pour moudre du café (sinon j'absorberais des particule d'huile à chaque fois que je me fais un café). Mais comme je voulais l'utiliser comme pièce décorative l'huile est parfaite puisqu'elle donne à mon moulin une couleur légèrement caramel du plus bel effet.

    Rénovation : Moulin à café

    Le moulin presque fini

    Etape 5 : Poignée

    Lorsque j'ai récupéré le moulin, la poignée du tiroir manquait déjà. Depuis que j'ai rénové le moulin, je n'ai toujours pas trouvé ni fabriqué de poignée de remplacement, une mise à jour de cet article est donc probable dans un futur plus ou moins proche ! smile

    Pin It

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires