• Je me suis remise aux bracelets Hipanema à la demande d'une super amie à moi, qui en voulait un pour son anniversaire. Du coup j'ai fait quelques courses dans mes perleries préférées, et c'est parti !

    Troisième bracelet Hipanema

     

    Comme d'habitude, je vous fait un petit récap' des différents bracelets : 

    Atéba 3 couleurs : Une jolie atéba, faite sur une base de brins de laine pour que ce soit assez épais. J'explique comment les faire dans mon super tuto pour faire des atébas ! 

    Petite tresse en cuir rouge : Achetée dans une perlerie.

    Bracelet de perles tissé : Comme son nom l'indique, il est tissé avec des perles de rocailles, à l'aide d'un petit métier. C'est assez facile à faire, pour un résultat super joli ! C'est très à la mode en ce moment avec les perles de la marque Miyuki. Vous trouverez plein de tutos sur Internet pour apprendre à les faire. J'en mets presque toujours un dans mes bracelets multi rangs ! 

    Bracelet macramé tissé en spirale : Celui-là aussi est tout simple à faire, je n'ai pas trouvé de tutorat potable alors je vous fais un petit pas à pas en photos : 

    Troisième bracelet Hipanema  Troisième bracelet Hipanema  Troisième bracelet Hipanema

     

    1) Prenez une bonne longueur de fil (2 brins de fil, un de chaque couleur). Pour vous repérer : prenez la longueur du bracelet final, prolongez la de quelques cm (appelons cette longueur L). Puis comptez encore 5 fois L environ, et coupez. Pliez le fil en 2 de manière asymétrique : d'un côté, la longueur L, et de l'autre 5L. (Ça a l'air compliqué mais en fait ça va ^^). Faites un noeud à boucle à l'endroit où vous avez plié. 

    2) Mettez les deux fils cours au milieu. Ensuite, positionnez les deux longs fils comme sur la photo : un de chaque côté, avec l'un qui croise derrière et l'autre devant. 

    3) Ensuite, faites passez la pointe du fil bleu dans la boucle formée par le fil rouge (de l'arrière vers l'avant), et la pointe du fil rouge dans la boucle formée par le fil bleu (de l'avant vers l'arrière). Vous obtiendrez une sorte de noeud autour des deux fils centraux, comme sur l'image. Serrez ensuite ce noeud en tirant sur les deux longs fils, pour faire remonter votre noeud et pour le reserrer. 

    Troisième bracelet Hipanema  Troisième bracelet Hipanema  Troisième bracelet Hipanema

     

    4) Sur cette photo, à la base du bracelet, on voit le premier noeud serré. Cette fois on inverse : c'est le fil bleu qui croise à l'avant, et le rouge à l'arrière. Procédez de la même façon : le fil bleu passe dans la boucle rouge vers l'arrière...

    5) ...et le fil rouge passe dans la boucle bleue vers l'avant ! 

    6) Quand vous serrez, vous obtenez le deuxième rang : On voit bien l'alternance rouge/bleu. C'est cette alternance qui va faire que votre bracelet va spiraler tout seul au fur et à mesure que vous le continuez ! 

    Une fois que votre bracelet est assez long, faites un noeud et coupez-le. Et voilà ! Si vous n'avez pas compris, posez moi vos questions dans les commentaires. Je vous conseille aussi de chercher des tutoriels sur Youtube, c'est plus parlant en vidéo ! :) 

    Bracelet en perles bleues : Rien de fantastique, j'ai enfilé des perles sur un fil transparent ^^ J'ai essayé de lui donner un petit côté aléatoire, en alternant les perles grosses, les bleues et les argentées à intervalles irréguliers. 

    Ruban jaune et chaîne à biles entremêlés : Tout est dans le titre, j'en ai enroulé un autour de l'autre avant de les coller dans l'attache.

    Atéba fine à 2 couleurs : Sur le même principe que la première, j'ai fait une base plus fine avec seulement quelques fils, et j'ai alterné les 2 couleurs. 

     

    Troisième bracelet Hipanema

     Pour l'assemblage final, il suffit de coller un à un tous les bracelets dans l'attache métallique spéciale (je fait ça au pistolet à colle pour que ça tienne bien -attention à ne pas vous brûler !-). 

    Ce que j'aime avec ces bracelets, c'est qu'ils sont finalement assez faciles à faire, puisqu'il s'agit de plein de bracelets simples attachés ensemble. La partie collage est peut être un peu délicate, mais à la fin, le résultat est vraiment classe ! Et vous, vous vous êtes lancés ? Montrez moi vos oeuvres dans les commentaires ! 

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Ça faisait déjà un moment que je voyais tourner sur Pinterest et sur Youtube pas mal de trucs autour des Bullet Journals, ces agendas 100% customisables qu'on crée au fil de l'année.

    Je trouvais ça sympa, mais j'avais déjà un agenda, et puis je me disais que j'aurais jamais le temps de faire un truc hyper beau. Mais mes copines s'y sont mis, et ça m'a donnée envie. Du coup, j'ai commencé un premier carnet, avec juste les pages style listes, livres prêtés/rendus, idées de cadeau de Noël, etc... 

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal 

    En plus, il a des pages en papier "kraft" et des pages blanches, ça fait des rayures waaaaah *o*

     

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal

     

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal 

    Et puis, plus tard dans l'année, j'ai continué à voir de superbes exemples de Bullet Journals (Bujo pour les intimes) fleurir sur mon fil d'actualité Pinterest, je regardais avec envie ceux de mes amies se remplir... Du coup, j'ai commencé à utiliser les "codes" du Bullet Journal dans mon agenda (oui parce qu'il y a des codes : une notation pour les rendez-vous, une pour les tâches... ça paraît compliqué (et ça peut le devenir si on en a 25), mais en fait ça simplifie plutôt la vie, je trouve ! ça s'appelle des clés (Keys en anglais, ne me remerciez pas)!)

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal

    (Source : les états d'âme de Césame)

     

    A ce stade là, je me suis rendue compte que 1) Finalement j'étais déjà à moitié lancée dans le Bullet journalling, 2) En plus, mon agenda actuel était décidément trop petit pour tout noter, 3) Et puis que de toute façon, on peut commencer un Bujo à n'importe quel moment de l'année, donc... Feu ! Je suis donc partie avec émotion acheter un carnet pour me lancer (j'ai pris un Moleskine moyen, 240 pages il me semble, à pointillés : totalement le même que celui d'une de mes amies, je ne me suis pas foulée (merci Ambre si tu lis ça <3)). Et je me suis lancée ! J'ai créé dans la foulée un tableau Pinterest pour recueillir mes idées préférées, et j'ai commencé à tout mettre à plat.

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal

     

    (le papier Décopatch, ou LE bon plan pour faire une très jolie page sans se prendre la tête)
    (et en plus ça cache si l'encre de la feuille de derrière a traversé !)

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal
    (au passage, je suis beaucoup trop fière du dessin en bas de cette page. C'était un de mes objectifs de dessin, de pouvoir faire des compositions de plantes en dessin comme ça !)

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal

    Et voilà... Moi premier mois de Bujo (déjà le troisième maintenant, hihihi). Je me suis beaucoup inspirée de la mise en page de Jenny Journals, une youtubeuse qui a un Bullet Journal absolument magnifique. Du coup je fais une petite illustration par mois, avec un code couleur associé. En Septembre, j'ai tenté une aquarelle plus ou moins réussie (j'avais essayé de faire tomber des gouttes d'eau dessus pour faire un effet "pluie", au final ça a plutôt fait un effet "oups j'ai fait baver la peinture", mais bon), agrémentée d'une petite citation en anglais pour combler le vide.

    J'ai même réussi à tenir un "habit tracker" : un truc où tu cohces tous les jours un truc habituel si tu l'as fait, pour voir à quelle fréquence tu le fais. La colonne "Dessin" est hélas trop vide à mon goût...

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal

     

    (une mise en page "semaine" dont je suis particulièrement fière, même si elle est très largement inspirée d'une épingle sur Pinterest ^^)

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal

     

    Pour l'illustration d'Octobre, j'ai voulu faire un petit clin d'oeil à l'Inktober (c'est un défi international entre dessinateurs, où le but est de faire un dessin à l'encre par jour au mois d'octobre, pour prendre de bonnes habitudes et dessier régulièrement). Je ne me sens pas encore prête à faire l'Inktober en entier, mais au moins j'ai fait ça :') 

    J'en ai profité pour changer un peu mon Habit tracker (j'aimais pas les surligneurs pour le remplir, ça bavait en c'était pas beau), et pour faire 2-3 modifs. 

    J'ai cédé à la passion Bullet Journal

     

    Et je vous quitte avec cette autre semaine dont je suis très fière aussi... Ehontément copiée depuis un truc trouvé sur Instagram. Mais bientôt je commencerai mes propres pages de la semaine, promis ! 

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Bonjour à tous ça fait longtemps une éternité au moins la durée d'attente des Indestructibles 2 un certain temps.

    Aujourd'hui, je vais vous présenter un projet réalisé l'année dernière, mais jamais publié...

    Il s'agit donc de la rénovation d'un vieux moulin à café que j'ai trouvé dans le grenier familial en rangeant un peu.

    Rénovation : Moulin à café

     Ce serait bête de la laisser moisir dans le grenier

    Etape 1 : Démontage

    Etape relativement facile, le plateau supérieur était cependant fragilisé par une fêlure et s'est brisé en deux en enlevant les clous. La cassure était nette donc peu visible une fois le moulin remonté.

    Rénovation : Moulin à café

    J'ai gardé les clous au cas où, mais ils étaient en trop mauvais état pour les réutiliser

    Rénovation : Moulin à café

    Pour démonter la partie mécanique du moulin un petit étau du CampusFab (FabLab) de mon université 

    Etape 2 : Nettoyage 

    C'était l'étape la plus fastidieuse et longue du projet, pour nettoyer les pièces en bois, qui étaient très sombres et tâchées, à moindre coût, j'ai poncé toutes les pièces à l'huile de coude. Pour les parties métalliques, toujours dans le but d'économiser de l'argent, j'ai utilisé la solution la moins chère que je connaissait pour décaper et enlever la rouille qui est bien sûr...

    Rénovation : Moulin à café

    Rénovation : Moulin à café

    ... le Coca-Cola (ça fait réfléchir)

    Etape 3 : Customisation

    A ce niveau du projet, j'ai réalisé que la pastille à l'avant du moulin, qui affichait la marque du moulin était trop abîmée pour être réutilisée. J'ai et plusieurs idées successives : graver et découper une nouvelle pastille en bois, mettre une petite pastille semblable dont je disposait.

    J'ai finalement décidé de graver sur la face une citation que e trouvais sympathique, en lien avec le moulin. Direction le CampusFab de nouveau pour utiliser la découpeuse laser (la meilleure du monde).

    Rénovation : Moulin à café

    Prototype moche pour voir si ce serait beau. Toutes les pièces étant poncées, le moulin est beaucoup plus clair

    Rénovation : Moulin à café

    Avec une belle police, c'est quand même mieux

    Etape 4 : Remontage et vernissage

    Le remontage a été relativement difficile, j'ai vite abandonné l'idée des clous, qui étaient trop gros et impossibles à enfoncer correctement, pour me tourner vers la colle à bois et le pistolet à glue qui ont fonctionné à merveille.

    J'ai décidé de mettre de l'huile pour bois plutôt que du vernis. Contrairement à du vernis alimentaire, je ne peux pas utiliser le moulin pour moudre du café (sinon j'absorberais des particule d'huile à chaque fois que je me fais un café). Mais comme je voulais l'utiliser comme pièce décorative l'huile est parfaite puisqu'elle donne à mon moulin une couleur légèrement caramel du plus bel effet.

    Rénovation : Moulin à café

    Le moulin presque fini

    Etape 5 : Poignée

    Lorsque j'ai récupéré le moulin, la poignée du tiroir manquait déjà. Depuis que j'ai rénové le moulin, je n'ai toujours pas trouvé ni fabriqué de poignée de remplacement, une mise à jour de cet article est donc probable dans un futur plus ou moins proche ! smile

    Pin It

    1 commentaire
  • Cela faisait plusieurs années que je voyais passer ce salon, que je me disais "c'est chouette, j'aimerais bien y aller !"... Et que finalement je le ratais. #organisation

    Cette année, j'étais bien décidée à ne pas le rater (en plus c'était le 20e anniversaire du salon !). J'avais tout prévu : noté dans mon agenda, évènement suivi sur Facebook... Le jeudi, on en parlait avec Mojo-San, et comme il était intéressé aussi, je l'ai embarqué avec moi dans cette folle aventure. Le vendredi aprèm, nos billets imprimés laborieusement à la BU (si l'orga nous lit un jour, s'il vous plait, laissez passer les gens qui on le e-billet sur leur téléphone... C'est le PRINCIPE du e-billet !), nous avons donc débarqué tout contents au Parc des Expositions de Toulouse. 

    Après avoir voulu entrer dans le mauvais salon (le mec responsable du salon "organisation de comités d'entreprises" nous a regardés bizarrement), nous sommes finalement arrivés au bon hall, et nous sommes entrés. 

     

    Alors au début j'ai eu un peu peur : la première salle était remplie d'expositions de pièces de patchwork, de tricot, de peinture sur verre... Ne vous méprenez pas, c'était mignon (quoique pas toujours du meilleur goût), mais... Ce n'était pas forcément ce que je recherchais. Je voulais de l'inspiration, peut-être du nouveau matos, mais pas des expositions plan-plan comme ça ^^'

    Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018

     

    (Nan mais c'était mignon quand même. Surtout la voiture intégralement recouverte de tricot.)

     

    Puis nous sommes rentrés dans l'autre hall... Et là, mes yeux se sont mis à briller. Imaginez une cinquantaine de stands, présentant des tonnes de tissus magnifiques, de nouvelles techniques à découvrir, des ateliers créatifs dans tous les coins... J'ai vite compris que mon temps et mon porte-monnaie allaient prendre cher cette après-midi là. 

    Ça nous a pris environ 1h30-2h de se balader entre tous les stands (ponctuées régulièrements de "AaaaaAAAAaaaAh je veux çaaaaa" de ma part). J'en suis ressortie avec de l'inspiration plein la tête, et (quelques) achats que je vous montre juste après (ouiii je vais faire un haul comme une Youtubeuse beauté <3). 

    Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018

     

    (Gniiiiih les stands de tissus multicolores...)

     

    Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018

     

    (Admirez les mamies se précipitant autour des stands de broderie) 

     

    Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018

     

    (Les démonstrations de machines à broder hors de prix qui font des trucs magnifiques)

     

    Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018   Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018

     

     

    Et voici donc ce que j'ai ramené de ce salon (J'ai totalement pompé sur les sous que mes grand sparents m'avaient offerts pour mon anniversaire la semaine d'avant, merci mamie si tu lis ça un jour <3) : 

    Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018

    De superbes stickers (trop chers (20€) mais trop beaux... J'ai cédé ^^), il y en a pleeein dans le bloc (605 selon la couverture !), ils sont transparents, légèrement mats (sauf les dorés qui brillent de mille feux <3), et de très bonne qualité de ce que j'ai pu tester jusqu'à maintenant. C'est vraiment un coup de coeur, je les trouve trop beaux, j'en mets partout ^^

    Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018  Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018  Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018  Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018

     

    (Petit extrait... Pas mal de citations motivantes, "good mood")

    Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018

     

    J'en ai mis sur mon ordi et sur mon Bullet journal du coup :D

     

    Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018

     

    Ensuite, j'ai acheté des tissus. Ça a été très dur de se restreindre, il y en avait vraiment plein qui étaient trop beaux... C'était souvent des coupons de 50x70cm, à 5 €, pour toujours plus d'achats compulsifs ^^ J'ai pris un assortiment de tissus au charmant style British (c'est pas ma faute, il y avait une promooo et puis la vendeuse était trop gentiiiille), un tissu au motifs japonais magnifiques, et un joli tissu enduit dont j'avais besoin pour divers projets. En plus, au stand des tissus enduits, ils donnaient des tutoriels de couture imprimés, je les ai tous pris :D

    Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018

     

    (Pour vos beaux yeux, j'ai tenté une photo stylée du tissu japonais comme dans les boutiques en ligne)

     

    Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018

     

    Et enfin, j'ai pris un set de démarage pour m'initier au Kirigami ! C'est le truc où on découpe du papier au cutter pour donner des trucs hyper stylés et précis, comme ça : 

    Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018  Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018  Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018

    Avantage non négligeable, ils founissent un tapis de découpe, chose dont j'avais besoin de toute façon, donc je considère que c'est un bon investissement 0:) 

     

    Pendant ce temps, Mojo-San, furieusement sage, n'a pas dépensé un centime et m'a patiemment accompagnée durant mes nombreux allers-retours entre les stands. ^^ Voià ! Globalement j'ai adoré y aller, rencontrer des gens qui me faisiaent des démonstrations pour des outils étranges, trouver des petites pépites... Je recommande ! Merci Tendances Créatives ! 

    Petit séjour au Salon Tendances Créatives 2018

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Coucou tout le monde ! Comment se passe votre été ? Le mien fut bien chargé, pas vraiment en projets créatifs hélas... Mais j'ai quand même quelques petits trucs à vous présenter. Notamment le joli calendrier perpétuel que je me suis fabriqué pour la rentrée ! 

    J'avais déjà parlé de ce projet dans mon article sur 20 idées de cadeaux de Noël. Comme je songeais à me trouver un nouveau calendrier, je me suis dit : pourquoi ne pas essayer ça ? 

    Calendrier perpétuel

     

     

    C'est assez simple, je n'ai pas trop de quoi vous proposer un tutoriel, surtout que j'ai oublié de prendre des photos pendant le processus. Si vous voulez le tutorat original, vous pouvez le trouver en cliquant sur l'image ci-dessus. 

    Calendrier perpétuel

     

    Donc, pour ce projet, il me fallait un cadre. J'ai donc fait un petit tour par Emmaüs avec ma grand-mère, où j'ai déniché ce joli cadre, qui était à 10€ à l'origine, mais que j'ai eu à 5€ grâce à une promo ce jour-là. J'étais super contente, parce qu'en plus d'être joli, il avait encore sa plaque en verre, idéale pour écrire dessus au marqueur effaçable comme je le projetais. 

     

    Comme je n'avais pas de nuancier à peinture sous la main, j'ai remplacé les carreaux de couleur découpés dedans par des petits carrés de couleur. Je les ai coloriés pour certains, et j'ai ajouté du masking tape dans le coin où j'écrirais le numéro. Ensuite, je les ai tous collés patiemment sur une feuille, et j'ai écrit les jours de la semaine au-dessus. 

    Calendrier perpétuel

     

     

    Puis j'ai remis le tout dans le cadre, et le tour était joué ! J'ai écrit au feutre le mois en cours, les numéros des jours, et annoté quelques trucs, puis je l'ai posé fièrement sur une de mes étagères. L'histoire pourrait s'arrêter là, mais en fait, deux jours plus tard, il est tombé de son étagère et le verre s'est EXPLOSÉ. Après avoir pleuré intérieurement sur la durée de vie de mon DIY, et ma maladresse, j'ai nettoyé tout le verre brisé éparpillé dans ma chambre (joie), et j'ai remplacé le verre par une pochette plastique transparente scotchée autour (bonjour le système D). Voilà, je vous posterai des photos du résultat final plus tard, j'ai oublié de les prendre avant de partir en vacances ^^

    Bisous ensoleillés, profitez de la fin des vacances ! 

    Pin It

    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires