• Comme en ce moment j'essaie de produire moins de déchets, un des premiers trucs que j'ai commencé à faire est de refuser le plus possible les sacs plastiques pour mes achats. Mais du coup il faut bien quelque chose pour tout transporter ! Du coup j'ai décidé de me customiser un petit Tote bag pour l'occasion.

    Il est arrivé dans ma dernière commande chez La petite épicerie, tout frais tout beau. Et entre temps, bingo : j'avais vu sur Internet une citation trop chouette à écrire dessus ! Du coup, j'ai sorti mes Poscas (encore eux, huhuhu) et je me suis mise au boulot.

    Tote bag chocolaté

     

    Globalement, j'aimais bien le design, mais j'ai fait quelques changements dans l'agencement et les polices. Pour me servir de modèle, j'ai fait un petit tour sur Dafont : c'est un site de polices en ligne, je me souvenais en avoir repéré une... Qui s'appelait Chocolate dealer, justement ;)

    Tote bag chocolaté

    Première étape : tracer la lettre doucement au crayon à papier... (Désolée pour l'angle un peu moche, on ne voyait pas le trait sinon ;p)

     

    Tote bag chocolaté

    Ensuite, j'ai repassé le crayon avec un Posca (c'est la pointe moyenne, il me semble).

     

    Tote bag chocolaté

    Ensuite, j'ai un peu paniqué en rajoutant les reflets : c'était pas très joli...

     

    Tote bag chocolaté

    Heureusement, en coloriant l'intérieur avec la plus grosse pointe, tout est rentré dans l'ordre.

     

    Le crayon à papier s'efface, mais il faut un peu insister avec la gomme. Essayez d'effacer le moins possible !

    Tote bag chocolaté   Tote bag chocolaté

     

     

    Ensuite, il n'y a plus qu'à continuer pour le reste de la citation ! Et pour l'occasion, j'ai réussi à vous concocter un petit Gif <3  (ça m'as pris 20 ans, alors profitez !!)

     

    Tote bag chocolaté

     

     

    Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  • Après une bonne nuit de sommeil (et le visionnage de The Mask, qui m'a fait mourir de rire), nous nous sommes remis au boulot. On était arrivés à la partie amusante : peindre les pistolets avec les couleurs métallisées. Pour ça, il faut juste de la peinture acrylique. J'ai aussi acheté un tube de cire à patiner, pour voir comment ça donnerait.

     

    Projet Steampunk : Jour 2

    En fait, pour qu'on voie encore le noir dans les interstices et pour que ça ne ressemble pas à une bête couche de peinture dorée, il faut utiliser une super technique très dure à maîtriser : la technique du chiffon argenté. 

    (Non en fait c'est super simple : on met un peu (vraiment un tout petit peu) de peinture sur un chiffon, et on frotte sur la surface à peindre, doucement, en essayant d'épargner les endroits en creux pour donner du relief. 

     

    Projet Steampunk : Jour 2

    Vous aurez peut-être besoin de repasser plusieurs fois sur la même surface, jusqu'à obtenir la teinte voulue. Mais ne perdez pas patience : il vaut mieux repasser plusieurs fois sur une partie que de faire un gros pâté moche parce que vous avez mis trop de peinture. 

     

    Puis, j'ai laissé la suite de la peinture à Thomas pour commencer à fabriquer mes goggles. A la fin, si tout se passe bien, ça devrait ressembler à un truc comme ça : 

    Projet Steampunk : Jour 2   Projet Steampunk : Jour 2    Projet Steampunk : Jour 2

     

    Parce qu'on peut en acheter des très jolies, mais moi je suis une fille radine créative, et je vais donc les fabriquer toute seule ! Pour ça, j'ai choisi comme base des bocaux à épices avec un couvercle transparent trouvés chez HEMA (le mystère des bocaux enfin résolu !).

     

    Ensuite, selon divers tutoriels dénichés sur Pinterest (si vous voulez les lire (en anglais), mon tableau est ici), il fallait que je coupe les bords dans du cuir. Et ainsi a commencé mon calvaire : il fallait que j'apprenne à travailler le cuir de manière à peu près convaincante, puisque 85 % des accessoires mon cosplay en sont faits.

    Première étape : dessiner la forme sur le cuir. 

    Projet Steampunk : Jour 2

    HA. ha. Non, Chloé. d'abord, on dessine le parton sur du papier brouillon. Sinon, c'est la meilleure façon de couper n'importe quoi et de massacrer ton stock de cuir. Et crois moi, t'en as pas assez pour t'amuser à faire ce genre de choses. 

    Doooonc, dessiner/couper la forme dans le papier. Vérifier si ça rend bien. 

    Projet Steampunk : Jour 2  Projet Steampunk : Jour 2

    PUIS, SEULEMENT APRES, reporter la forme sur l'envers du cuir, en repassant les contours du patron au stylo bic. Doucement. Ou autre chose qui s'efface, si vous avez une meilleure idée x) 

    Ensuite, j'ai découpé la forme, et essayé de coudre. C'était du grand n'importe quoi. Déjà, j'ai pris une aiguille à coudre normale, qui s'est cassée en deux au bout de trois points. 

     

    Projet Steampunk : Jour 2

    RIP, petite aiguille innocente, victime de ma profonde bêtise. 

     

    Et en plus, j'ai essayé de coudre au point arrière parce que je voulais une couture linéaire, ininterrompue. Sauf que le point arrière est déjà pénible, alors si EN PLUS on le fait dans du cuir... Ben c'est très, TRES long. Ah, et en plus, j'avais pas fait de trous avant. J'y suis allée directement avec l'aiguille. Brillante idée, vraiment.

    Donc, après une demi heure pour une dizaine de points, une aiguille décédée et des doigts en compote, j'ai décidé d'aller m'instruire un peu sur Internet. Où j'ai appris qu'avant de coudre, il fallait faire des trous. Qu'il fallait deux aiguilles solides, beaucoup plus épaisses. Et que le point arrière, c'était une très mauvaise idée (bon ça je l'avais compris toute seule.).   BREF J'AVAIS TOUT FAUX ! Mais je n'ai aucun secret pour vous, mes chers amis, je vous raconterai donc toutes les péripéties par lesquelles je suis passée avant de sortir quelque chose d'acceptable <3

     

     

    Voilà, c'est tout pour cette journée (qui n'a en fait été qu'une demi-journée de travail ^^). Désolée pour le manque de photos, j'en ai pris plus pour les autres articles ! ;) 

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Et voici le début de notre aventure steampunk ! Pour les non-initiés, il s'agit d'un style vestimentaire, littéraire, de design d'objets et d'accessoires, bref d'un monde à part entière. C'est un mélange du style victorien rétro-futuriste, rempli de machines étranges marchant à la vapeur ou tirant des lasers. Vous n'avez rien compris. C'est normal. Quelques images vous parleront peu être plus :

     

    Projet Steampunk : Jour 1

     Projet Steampunk : Jour 1  Projet Steampunk : Jour 1

    Projet Steampunk : Jour 1

    Pour les plus intéressés, j'ai commencé un tableau sur Pinterest qui s'appelle « Cosplay steampunk » et dans lequel j'ai rassemblé des idées et des tutoriels pour savoir un peu où je mettais les pieds. Et j'ai fait un joli petit croquis le soir où Thomas (le copain avec qui je fais ce cosplay) et moi avons commencé à parler de ce projet : 

    Projet Steampunk : Jour 1

     

    Du coup, j'ai commencé par faire une commande sur Internet. Il me fallait du cuir pour quelques accessoires, et j'avais repéré une boutique sympa : Stock cuir. Elle vend des peaux entières (normal^^) mais aussi, et ça m'intéressait plus, des chutes de cuir de teintes différentes, vraiment pas cher (5€ pour 0,5 kg de cuir!). Du coup j'ai commandé 0,5 kg de chutes dépareillées et 1kg de chutes d'une même couleur. Malgré des frais de port un peu élevés, je suis contente : tout est arrivé en trois jours !

    Projet Steampunk : Jour 1  Projet Steampunk : Jour 1

    Les chutes dépareillées étaient très jolies, mais j'étais un peu déçue par la couleur des 1kg. Bon après c'est le risque quand on commande sur Internet, mais j'ai été trop joueuse : on pouvait demander des échantillons pour s'assurer de la couleur ! Alors ne faites pas comme moi...:p

     

    Sinon, j'étais très contente, j'avais un beau petit stock de cuir, sans m'être ruinée.  (La règle à côté fait 20 cm, pour vous donner une idée)

    Ensuite, avec Thomas, on s'est retrouvés un matin à Toulouse pour réunir d'autres trucs. Notre liste de courses : un peu de peinture, d'éventuels vêtements et... DES PISTOLETS:D

     

    Oui, vous avez bien lu : il nous fallait des pistolets en plastique à transformer en redoutables armes de guerre !

     Projet Steampunk : Jour 1  Projet Steampunk : Jour 1  Projet Steampunk : Jour 1

     

    Du coup, direction la Grande Récré... EH BEN ON ETAIT DEÇUS. Entre les Nerf à 79€, les pistolets à eau au design pourri, les colts de cowboys tout moches et les armes de policier glaçantes de réalisme, il n'y avait pas du tout ce que l'on cherchait... On est sortis avec deux petits pistolets et notre cœur brisé :'( Heureusement, on en a ensuite trouvé deux-trois pas cher à Hema. (Oui, il nous en fallait beaucoup : nos personnages sont des vendeurs d'armes !) 

     

    Après un petit tour à Graphicgro pour la peinture et un chez Hema pour trouver des bocaux à épices (vous comprendrez plus tard), on a essayé de trouver des bouts de nos futurs déguisements dans des friperies toulousaines. Mais, petit problème : elles ouvraient toutes à 14h alors qu'on prenait le bus retour à 13h30. ^^ Tant pis, on y retournera plus tard !

               Projet Steampunk : Jour 1      Projet Steampunk : Jour 1

     

    De retour chez moi, on s'est mis au travail. Au programme : préparation des pistolets pour le relooking ! Eh oui, parce qu'avant de les peindre, il fallait les poncer pour que la peinture adhère. On en a profité pour enlever toutes les inscriptions qui ne nous plaisaient pas : made in China, méga, nerf, cycloneshock... (Oui, j'ai piqué un Nerf dans le coffre à jouets Gnéhéhéhéhéhé). Ça nous a pris un bon moment : il a même fallu raboter certaines inscriptions aux ciseaux pour tout faire partir ! Et je ne vous raconte pas la galère pour réussir à poncer dans tous les petits interstices ^^

     

    Bon, j'ai oublié de vous prendre des photos pour cette étape, du coup vous aurez juste le look du pistolet principal avant toute customisation ^^

    Projet Steampunk : Jour 1

     

    Ensuite, on les a peints en noir. Cette étape est nécessaire pour donner ensuite l'effet « vieux métal » que l'on recherche. Faites vous une faveur : utilisez de la peinture en bombe. Le résultat sera plus lisse, la peinture ira se loger partout (même dans les creux chiants à atteindre), le tout en 30s chrono ! Par contre, pensez bien à aérer ou mieux, à faire ça dehors, et protégez le sol avec du papier journal !

     Projet Steampunk : Jour 1     Projet Steampunk : Jour 1

    Et voilà, c'est déjà la fin de ce premier jour de création (mine de rien, le ponçage nous a pris un bon moment ! ^^). Dites moi dans les commentaires si vous aimez ce style d'article « compte-rendu » ou si vous préféreriez des tutoriels de chaque accessoire séparé, mais qui arriveraient alors plus tard !

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • J'avais adoré faire ce projet d'oeufs de dragon (avec la technique du mokume gane) il y a quatre ans. Du coup, j'ai racheté de la Fimo transparente et je l'ai refait ! :D

    Je ne peux malheureusement pas vous montrer comment je les réalise, parce que je l'ai moi-même appris dans un livre. Et ce ne serait pas très correct vis-à-vis de l'auteure de révéler ses techniques sur Internet. Je vous invite donc à consulter son joli livre, sur lequel j'ai d'ailleurs écrit un article. 

     

    Je me contenterai de vous donner quelques conseils sur une phase un peu délicate (mais évidente donc je peux en parler) : vider un oeuf et le recouvrir d'une couche de Fimo "restes moches" pour le solidifier et ensuite pouvoir travailler dessus. 

    - Rapellez-vous TOUJOURS que vous manipulez une coquille d'oeuf. Il faut rester très délicat, quand on le vide, quand on lisse la première couche de pâte (la moche du dessous qui sert juste à solidifier), etc, sinon la coquille va se briser. Comme tous vos espoirs.

    - Veillez bien à ne pas emprisonner de bulles d'air entre la coquille et la première couche. 

    - Pensez à percer le bas de l'oeuf pour éviter d'emprisonner l'air et de faire exploser votre oeuf. (J'imagine que c'est ce qui se passerait ^^')

     

     

    Et je peux quand même vous montrer quelques photos du résultat :

    Le retour des oeufs de dragon

     

    Le retour des oeufs de dragon

     

    Le retour des oeufs de dragon

    C'est assez difficile de montrer en photo l'effet iridescent à la surface... ^^ 

     

    Le retour des oeufs de dragon

     

    Le retour des oeufs de dragon

     

    Les deux côte à côte (l'ancien et le nouveau) rendent vraiment bien ! Bon là vous ne le voyez pas (je l'ai caché mouéhéhéhéhéhé), mais le premier a plein de bosses et d'endroits trop fins où on voit la couche moche par transparence. Mais c'est l'avantage de cette technique : c'est super joli même si on est pas très doué ;p

    Le retour des oeufs de dragon

     

    Et voilà ! Qui a déjà essayé cette technique ?   (Ils ne servent vraiment à rien, ces oeufs. Mais j'adore en faire et les regarder :D )

     

     

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • C'est parti pour mon premier article sur la fimo depuis... 2014.  (Ah ouais quand même ^^') Pour revenir en beauté, voici un article très à propos : comment récupérer sa pâte Fimo qui a passé les derniers mois de sa vie enfermée dans un placard sans choper des ampoules aux doigts ? (Oui parce qu'en tant que grosse radine, pas question que je rachète tout un stock de Fimo alors que j'en ai un tiroir plein -et vieux mais on s'en fout-)

     

    Du coup j'ai testé le fameux ramollisseur de pâte fimo, « Fimo mix quick » pour les intimes, et voilà ce que j'en pense.

    Iolka teste pour vous : Le Mix Quick Fimo !

    J'ai grimacé un bon coup quand j'ai sorti de ma boîte un pain de fimo plus dur que du béton, prêt à s'effriter entre mes doigts au moindre malaxage...

    Iolka teste pour vous : Le Mix Quick Fimo !

     

    (Oui elle est déguelass très sale, mais c'est pour une base qui ne se verra pas à la fin)

     

    Et j'ai coupé un petit bout de Mix Quick, que j'ai mélangé avec la pâte. Ils disent sur l'emballage : max 1/3 de ramollisseur pour 2/3 de Fimo, mais au début vous pouvez envoyer : l'important sera de respecter ces proportions dans le mélange final.

    Iolka teste pour vous : Le Mix Quick Fimo !

     

    Donc effectivement, ça fait du bien : le Mix Quick permet de solidariser tous ces petits bouts chiants de pâte qui s'effritent et de former une masse mi-souple, mi-grumeleuse assez étrange. Bon, ne nous voilons pas la face, c'est quand même long et frustrant, comme activité, le malaxage de Fimo. Vous connaissez le topo. Mais le Mix Quick a au moins l'avantage de te rassurer un peu : dès que ça devient trop dur (matériellement et psychologiquement), ça fait un bien fou de rajouter cette petite merveille technologique qui rend la vie plus douce et la fimo plus molle <3

     

     

    Sinon, pour les novices, quelques techniques pour éviter trop de pulsions meurtrières apres 20 min de malaxage :

     

    • Pour cette activité, la règle : diviser pour mieux régner. Faites des petits bouts de pâte à ramollir et malaxez les un à un, en les incorporant petit à petit dans votre fimo tout juste ramenée à la vie.

    • Vous pouvez essayer de malaxer à l'aide de la machine à pâte, mais je ne le fais pas trop parce que perso ma machine prend un malin plaisir à garder entre ses rouleaux une myriade de petits bouts de pâte prêts à venir salement se coller sur la couleur d'après, transformant un beau rose uni en vieille constellation bariolée de fimo.

    • Quand vous avez un beau paquet de pâte ramollie, mettez en un bout de côté et gardez l'autre pour y incorporer le reste (c'est plus facile comme ça)

     

     

    Quand je dis incorporer, en fait le but est d'entourer le bout dur de pâte molle pour empêcher les petits débris de pâte dure de s'échapper. Je m'explique :

     

    • Prenez un cylindre de pâte molle, et entourez-en un morceau de pâte dure. 

    Iolka teste pour vous : Le Mix Quick Fimo !

    • Ensuite, essayez de compacter le tout avec vos mains, pour le réchauffer et amorcer le travail.

    Iolka teste pour vous : Le Mix Quick Fimo !

     

    (Bonjour, je suis la photo floue prise avec une seule main)

    • Quand la pâte est assez chaude, commencez doucement à la rouler en cylindre sur votre plan de travail, puis allez-y en appuyant de plus en plus. Si le rouleau s'effrite, appyez de part et d'autre avec vos doigts pour le reformer.

     

    • Quand le cylindre s'affine, pliez-le en deux, et recommencez jusqu'à obtenir un ensemble homogène et souple (on dirait une recette de cuisine, c'est formidable)

    Iolka teste pour vous : Le Mix Quick Fimo !   Iolka teste pour vous : Le Mix Quick Fimo !

     

     

    Normalement, après quelques efforts patients et avec l'aide de notre nouvel ami le ramolisseur, on obtient ça :

    Iolka teste pour vous : Le Mix Quick Fimo !

     

    La couleur de la pâte change effectivement peu, même en rajoutant le Mix quick (attention, ce n'est pas non plus exaaaactement la même teinte, c'est un tout petit peu plus clair, mais vraiment rien de méchant.)

     

    Niveau cuisson, rien à redire : la pâte était aussi résistante que d'habitude, aucun changement à l'horizon !

     

    C'est donc pour ma part un pouce vert pour ce produit, qui en plus n'est pas trop cher (4€ chez La petite épicerie). Ce n'est pas un miracle qui transforme en deux secondes un pain dur en joli pain tout mou et fringant, mais il aide quand même bien, et permet d'économiser un peu d'huile de coude.

     

     

    Voilà voilà ! Vous l'avez testé, vous ? Qu'en avez-vous pensé ?:)

    Yahoo! Pin It

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires