• La robe de sorcier Serdaigle

    Ouais, je suis une fangirl. Un problème ? 

    La soeur de Mojo m'ayant fait rêver avec sa robe de Gryffondor cousue main pour son cosplay d'Hermione, j'ai décidé de m'y mettre aussi et de me lancer dans mon premier gros projet couture : une robe sur mesure (bon ça c'était en théorie, en fait elle me va un peu trop grand mais chuuuut) d'élève de Poudlard, dans la meilleure maison of course : Serdaigle ! 

    Du coup, je lui ai piqué ses patrons déjà agrandis et découpés (gain de temps d'environ 2-3h, j'adore), et le lien du tuto qu'elle à trouvé sur notre très cher Internet : Le Tuto "Wizard Robes" de Claire Sanders

    Du coup, avec tout ça en main, j'ai commencé à me lancer ! Je ne vais pas vous refaire un pas à pas parce que le tuto (en anglais) est très bien fait, mais par contre je vais vous donner quelques compléments, trucs et astuces que j'aurais bien aimé savoir quand j'ai suivi ce tuto ^^

    La robe de sorcier Serdaigle

    1) Achat du tissu 

    - PRENEZ ASSEZ DE TISSU NOIR. VRAIMENT. Non parce que moi je pensais que 3-4m ça passait pour une seule robe, mais en fait non, entre le dos, l'avant, les manches qui mine de rien sont super longues, au final il m'a fallu plutôt 5-6m de tissu ! La robe est très ample donc ne sous-estimez pas le tissu, sinon comme moi vous passerez 2h de plus dans votre magasin de tissu à galérer pour en trouver un autre qui ressemble au 1er (oui parce qu'en plus ils étaient en rupture du 1er tissu que j'avais choisi, sinon c'est pas drôle) 

    2) Découpe du tissu

    - Pensez à ajuster les patrons à votre taille. Globalement c'est pas très ajusté comme vêtement donc faut pas trop réfléchir, il faut juste faire attention aux manches et à la longueur de la robe, que vous ne vous preniez pas les pieds dedans. 

    La robe de sorcier Serdaigle

     

    Petites coulisses de création : ici une photo du bas de la robe, avec un ourlet du bas très grand parce que sinon la robe se prenait dans mes pieds, et une petite rallonge de doublure bleue en bas, parce que le tissu dans lequel j'ai coupé la doublure n'était pas assez grand pour que tout rentre niveau longueur, j'ai dû coudre ça bout à bout pour avoir la bonne (de longueur).

     

    3) Assemblage 

    - Les 1ères étapes sont assez simples, il faut juste faire attention aux étourderies style coudre l'endroit à l'envers, confondre le dos et l'avant... (non masi je le dis parce que quand on débute ça arrive, j'ai failli faire ça à plusieurs reprises, donc marquez l'endroit et l'envers et le nom des pièces ^^) 

    - Pour moi ça s'est un peu corsé à l'étape 3, où quand j'ai cousu les manches la longueur du bord de la manche dépassait celle de l'ouverture "manche" du corps de la robe, au final j'ai réglé ça ensuite en m'arrangeant au moment de fermer la manche par du bidouillage, je sais pas si c'est le patron qui est faux ou si c'est moi qui ai mal fait un truc ^^

    - Ensuite l'étape 9, j'ai bien galéré aussi, c'est pas super clair dans le tuto mais il faut coudre la doublure bleue (dans mon cas) au corps noir de la robe, et c'est un peu dur de faire correspondre les différents bords du tissu. Je vous conseille de commencer par le centre (au niveau du col), puis de coudre une moitié en progressant vers le bas de la robe, et de faire pareil pour l'autre moitié. Moi, j'ai commencé par le bas de la robe et je me suis retouvée coincée ensuite, quand je suis remontée au niveau du col les bords étaient décalés et j'ai du bidouiller (encore) et rajouter des coutures à la main pour que ça coïncide et que ce soit joli. Bon je sais pas si c'est très clair, mais j'espère que ça en aidera certains, désolée x) 

    - Etape 12, il y a un sens pour les doublures des manches ! Voilà, c'est pas précisé dans le tuto, je ne savais pas, j'ai cousu la première doublure et c'était horrible, la deuxième, par une opération du saint esprit, a été cousue dans le bon sens, mais du coup j'ai dû découdre la première, trouver le sens et la recoudre. Pour trouver le sens de la doublure manche, faites correspondre les bords (de la manche et de la doublure) en utilisant des repères (par exemple le bord de la manche fait une courbe très ample qu'on reconnaît bien, essayez de trouver sa jumelle sur la doublure), faites des tests avec des aiguilles, normalement ça doit bien s'ajuster. Si c'est tout moche, vous êtes surement dans le mauvais sens. Oui, ces explications n'ont aucun sens ^^

    La robe de sorcier Serdaigle

    Gros plan sur la manche cousue dans le bon sens. On voit la couture parce que je n'ai pas fait de points invisibles (j'avais la flemme et c'est pas trop de mon niveau), mais ça ne se voit pas trop une fois qu'on la porte. 

    4) Finitions

    - Dans ma hâte de finir la robe, j'ai d'abord cousu l'écusson du mauvais côté (mais sur le miroir c'était le bon côtéééeuh), j'ai donc dû (encore) le découdre et le remettre du bon côté. Faites attention. 

    - Pour attacher le bouton de manière jolie, vous pouvez coudre un petit biais avec les chutes de tissu noir, comme ça vous aurez un lien de la même couleur que votre robe, trop classe. Il suffit de découper un rectangle dans les chutes, un peu plus long que la longueur prévue du lien, et d'une largeur d'environ 3cm, de plier les 2 bords longs sur eux-mêmes vers le centre, puis de plier le tout en 2 et de coudre le bord pour fixer ça. 

    - J'ai rajouté une petite poche à baguette dans les pans de ma robe, en cousant un petit rectangle de tissu à la main, sur l'envers (donc du côté qui est en contact avec mon corps. C'est pas très clair ce que je dis. Bref.). C'est pas mal pour pouvoir transporter la baguette quand on en a marre de la brandir partout ! 

     

    Voilà, je crois que j'arrive à la fin des conseils que je voulais vous donner. Globalement je suis très contente de ce projet, pour une quarantaine d'euros max (en comptant le tissu, les petits boutons, et l'écusson), j'ai désormais en ma possession une superbe robe de l'univers HP qui m'aurait coûté 60€ ou plus en boutique pour une qualité moindre niveau tissus, etc. J'ai pas mal galéré, j'ai passé de nombreuses heures dessus, mais je suis très fière d'y être arrivée ! 

    Pin It

    votre commentaire
  • Aujourd'hui un projet dont je suis très fier,

     

    J'ai un très bon ami à qui je dois plusieurs cadeaux d'anniv de retard. Pour ses 20 ans, j'ai décidé d'enfin lui faire un beau cadeau et marquer le coup.

    Heureusement pour moi c'est un grand fan du Seigneur des anneaux. Après plusieurs mois à errer dans sur Pinterest dans le contenu LOTR (pour les intimes), je suis tombé sur une horloge en vinyle très stylée (de Rosidesignstudio si je ne me trompe pas) et je me suis dis qu'il serait possible de la découper dans du bois.

    Ni une ni deux je commence à forger l'anneau unique pour un résultat fort sympathique.

    Un anneau pour... donner l'heure

    Forgé dans les flammes de la Gbos Laser.

     

    Un anneau pour... donner l'heure

     

    J'ai ensuite acheté un mécanisme d'horloge et des aiguilles en magasin de loisirs créatifs (il semblerait qu'ils soient très peu coûteux chez Cultura).

    Un anneau pour... donner l'heure

    Photo de qualitay.

     

    Le seul bémol du projet, le bois est plus lourd que le vinyle et une partie de l'horloge s'est cassé au niveau des écritures elfiques à cause du poids et de l'épaisseur faible. Ce problème a cependant été rapidement réglé avec un point de colle forte.

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Bon, comme je poste rien ici malgré mes bonnes résolutions (ça étonne quelqu'un?), j'ai décidé qu'au moins je pouvais vous faire un article de flemmasse par mois sur mon Bullet journal, et ce que j'en ai fait ce mois-ci. En même temps, niveau création j'ai un peu le temps de faire que ça en ce moment, donc bon... 

    Cette année, j'ai décidé de mettre à l'honneur un fandom par mois dans mon Bujo. (Fandom = univers tiré d'un livre/d'un film/d'une série, ainsi que tout ce que les fans en font : fanarts (dessis) fanfics (histoires additionnelles), etc...) Du coup j'ai fait mes pages d'intro de 2019 en rapport avec les livres et les histoires...

     

    Bullet journal : Janvier 2019

    (le gros splash de couleur à l'aquarelle a évidemment traversé la feuille. La page de derrière ne ressemble plus à grand chose...) 

    Bullet journal : Janvier 2019

     

    J'ai flouté mes infos personnelles parce que j'ai pas non plus envie d'étaler touuuute ma vie sur ce blog (et il y a basiquement toute ma vie dans ce journal donc...). Désolée pour le floutage automatique qui n'est pas de la plus grande qualité mais qui fait le taf ^^

    Ce spread (= design sur une page ou double page) a été grandement inspiré par celui d'@enemesis_4, trouvé sur Pinterest ! 

    Bullet journal : Janvier 2019

     

    Pour commencer l'année, j'ai choisi le thème "Studios Ghibli". C'est un univers que j'adore, j'en adorais certains quand j'étais petite, j'ai appris à en apprécier d'autres une fois ado, bref, c'est un univers qui ne cesse de m'inspirer et auquel je voulais vraiment rendre hommage. 

    Bullet journal : Janvier 2019

    Bon, j'avoue que j'ai eu la flemme de faire une grosse illustration avec tous les personnages, du coup à la place j'ai fait un petit truc sympa avec les lettres du mois, qui rend plutôt bien, je trouve ! 

    Bullet journal : Janvier 2019

    Sur la page "Memories", j'écris un bon souvenir par jour, mais comme j'ai pas hyper envie de rendre ça dispo sur Internet, j'ai tout flouté... Mais vous pouvez quand même profiter de la petite déco inspirée de la forêt dans Nausicaä ;) 

    Bullet journal : Janvier 2019

    Bon celui-là c'est allé très vite pour le faire, puisque les ronds sont des stickers offerts par une amie. ^^

    Bullet journal : Janvier 2019

    Ça aussi c'est un peu le spread de la facilité, mais bon, j'étais en révisions de partiels, je pouvais pas non plus faire une oeuvre d'art par semaine    hein ! ^^

    Bullet journal : Janvier 2019

    Bullet journal : Janvier 2019

     

    Celui-là je vous met un petit zoom parce que je suis vraiment fière :D Le Château ambulant est le film des Studios Ghibli que je préfère, j'étais donc super contente d'avoir réussi ce dessin ! 

    Bullet journal : Janvier 2019

    Bullet journal : Janvier 2019

     

    Et pour finir, deux petits spreads sur Porco Rosso et Mononoké ! C'était cool de se donner un challenge pour créer autour d'un thème. Je me suis bien amusée, et mon Bullet Journal n'a jamais été aussi beau ! ;) 

     

    Et vous, vous avez des Bujos? 

    Pin It

    6 commentaires
  • Bonjour tout le monde,

     

    Aujourd'hui j'écris enfin un article sur un projet que j'ai fait il y a un moment déjà, il s'agit du transfert d'image sur des plaques en bois.

    Il s'agit d'une technique très simple qui permet de transférer vos images/photos/poster préférés sur un support original et de profiter du grain du bois.

    Il me semble que ce type de transfert est aussi réalisable sur d'autres matériaux.

    Pour réaliser ce projet il faut :

    - du vernis-colle (marche aussi avec de l'apprêt pour peinture acrylique/Bindex)

    - une plaque de bois, j'ai pris des plaques de 5mm d'épaisseur en format A4, découpées sur mesure

    - un pinceau

    - une imprimante laser et jet d'encre devraient faire l'affaire.

     

    Il s'agit ensuite de mettre une couche de vernis-colle sur la plaque en bois, de poser la feuille avec l'image en mode miroir (j'oublie une fois sur deux cette étape). De bien maroufler la feuille (enlever les bulles d'air, vous vous coucherez moins bêtes), j'ai personnellement utilisé un rapporteur que je traîne depuis le collège.

    Après avoir attendu 12h environ, il suffit de mouiller son doigt et de frotter doucement le papier, il va se désagréger petit à petit et laisser l'encre sur le bois. Attention à ne pas frotter trop fort, il arrive que par endroit l'encre reste attachée à la feuille.

    J'ai ensuite peint la bordure des planches en noir pour qu'elles ressortent mieux sur mon mur clair avant de passer une couche de vernis sur le tout.

     

    Petit Tip : Lorsqu'on ne maroufle pas, on obtient un résultat comme celui d'Alice (au milieu et plus bas pour le voir en grand), je trouve que le rendu est vraiment bien mais ne convient pas à toutes les images.

     

    Et parce que des images valent mieux qu'une longue explication :

    Idée Cadeau : Transfert sur bois

    Idée Cadeau : Transfert sur bois

     Les couleurs claires permettent de mieux apprécier la texture du bois.

     

    Idée Cadeau : Transfert sur bois

    Vous remarquez que je n'ai pas inversé l'image... 

     

    Idée Cadeau : Transfert sur bois

     Résultat quand on ne maroufle pas.

     

    Idée Cadeau : Transfert sur bois

     Et le rendu final des trois sur mon mur.

    Pin It

    votre commentaire
  • Bonjour tout le monde ! Un article un peu plus court aujourd'hui pour vous montrer ces quelques coasters en bois fait maison.

    Des disques de bois traînaient au FabLab de mon université, j'ai donc décidé de les recycler en coasters avant que quelqu'un ne les jette ou fasse des tests dessus. 

    Coasters chinoiponais

    Pour les gens intéressés par la découpe laser, j'utilise ici le carton pour que la zone de travail du laser corresponde parfaitement avec mon disque.

     

    Coasters chinoiponais

    Voici donc les trois coasters que j'ai réalisé et attention, je ne fait pas d’amalgame (n'est-ce pas) entre chinois et japonais, mais des amis m'ont fait remarquer que certains designs étaient japonais, d'autres chinois. 

     

    Coasters chinoiponais

     

    Photo un peu plus propre, je m'entraîne à prendre de belle photos de mes créations parce que c'est quand même plus agréable à l’œil.

     

    Et pour ceux qui ont envie de se lancer dans l'aventure de la découpe laser, voici les fichiers que j'ai fait pour les coasters :

    coaster1.dxf

    coaster2.dxf

    coaster3.dxf

    Pour ceux qui souhaitent faire leurs propres fichiers et créations, j'utilise Gimp pour faire mes images et Inkscape pour les transformer en images vectorielles et en fichier .dxf, lisible pour la découpeuse. Ces deux logiciels sont l'alternative gratuite de Adobe Illustrator.

     

    C'est tout pour aujourd'hui mais d'autres articles arrivent bientôt, ils attendent juste d'être rédigés.  ~(^-^~)

    Pin It

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires