• Cosplay

    Pour ceux qui ne connaissent pas, se cosplayer consiste à se déguiser comme un personnage de manga, jeu vidéo, film, que l'on aime bien pour lui rendre hommage (et pour avoir la satisfaction totale de se balader en costume trop stylé) (et pour se la péter quand des gens te reconnaissent) (et parce que fabriquer des déguisements c'est cool)

  • La robe de sorcier Serdaigle

    Ouais, je suis une fangirl. Un problème ? 

    La soeur de Mojo m'ayant fait rêver avec sa robe de Gryffondor cousue main pour son cosplay d'Hermione, j'ai décidé de m'y mettre aussi et de me lancer dans mon premier gros projet couture : une robe sur mesure (bon ça c'était en théorie, en fait elle me va un peu trop grand mais chuuuut) d'élève de Poudlard, dans la meilleure maison of course : Serdaigle ! 

    Du coup, je lui ai piqué ses patrons déjà agrandis et découpés (gain de temps d'environ 2-3h, j'adore), et le lien du tuto qu'elle à trouvé sur notre très cher Internet : Le Tuto "Wizard Robes" de Claire Sanders

    Du coup, avec tout ça en main, j'ai commencé à me lancer ! Je ne vais pas vous refaire un pas à pas parce que le tuto (en anglais) est très bien fait, mais par contre je vais vous donner quelques compléments, trucs et astuces que j'aurais bien aimé savoir quand j'ai suivi ce tuto ^^

    La robe de sorcier Serdaigle

    1) Achat du tissu 

    - PRENEZ ASSEZ DE TISSU NOIR. VRAIMENT. Non parce que moi je pensais que 3-4m ça passait pour une seule robe, mais en fait non, entre le dos, l'avant, les manches qui mine de rien sont super longues, au final il m'a fallu plutôt 5-6m de tissu ! La robe est très ample donc ne sous-estimez pas le tissu, sinon comme moi vous passerez 2h de plus dans votre magasin de tissu à galérer pour en trouver un autre qui ressemble au 1er (oui parce qu'en plus ils étaient en rupture du 1er tissu que j'avais choisi, sinon c'est pas drôle) 

    2) Découpe du tissu

    - Pensez à ajuster les patrons à votre taille. Globalement c'est pas très ajusté comme vêtement donc faut pas trop réfléchir, il faut juste faire attention aux manches et à la longueur de la robe, que vous ne vous preniez pas les pieds dedans. 

    La robe de sorcier Serdaigle

     

    Petites coulisses de création : ici une photo du bas de la robe, avec un ourlet du bas très grand parce que sinon la robe se prenait dans mes pieds, et une petite rallonge de doublure bleue en bas, parce que le tissu dans lequel j'ai coupé la doublure n'était pas assez grand pour que tout rentre niveau longueur, j'ai dû coudre ça bout à bout pour avoir la bonne (de longueur).

     

    3) Assemblage 

    - Les 1ères étapes sont assez simples, il faut juste faire attention aux étourderies style coudre l'endroit à l'envers, confondre le dos et l'avant... (non masi je le dis parce que quand on débute ça arrive, j'ai failli faire ça à plusieurs reprises, donc marquez l'endroit et l'envers et le nom des pièces ^^) 

    - Pour moi ça s'est un peu corsé à l'étape 3, où quand j'ai cousu les manches la longueur du bord de la manche dépassait celle de l'ouverture "manche" du corps de la robe, au final j'ai réglé ça ensuite en m'arrangeant au moment de fermer la manche par du bidouillage, je sais pas si c'est le patron qui est faux ou si c'est moi qui ai mal fait un truc ^^

    - Ensuite l'étape 9, j'ai bien galéré aussi, c'est pas super clair dans le tuto mais il faut coudre la doublure bleue (dans mon cas) au corps noir de la robe, et c'est un peu dur de faire correspondre les différents bords du tissu. Je vous conseille de commencer par le centre (au niveau du col), puis de coudre une moitié en progressant vers le bas de la robe, et de faire pareil pour l'autre moitié. Moi, j'ai commencé par le bas de la robe et je me suis retouvée coincée ensuite, quand je suis remontée au niveau du col les bords étaient décalés et j'ai du bidouiller (encore) et rajouter des coutures à la main pour que ça coïncide et que ce soit joli. Bon je sais pas si c'est très clair, mais j'espère que ça en aidera certains, désolée x) 

    - Etape 12, il y a un sens pour les doublures des manches ! Voilà, c'est pas précisé dans le tuto, je ne savais pas, j'ai cousu la première doublure et c'était horrible, la deuxième, par une opération du saint esprit, a été cousue dans le bon sens, mais du coup j'ai dû découdre la première, trouver le sens et la recoudre. Pour trouver le sens de la doublure manche, faites correspondre les bords (de la manche et de la doublure) en utilisant des repères (par exemple le bord de la manche fait une courbe très ample qu'on reconnaît bien, essayez de trouver sa jumelle sur la doublure), faites des tests avec des aiguilles, normalement ça doit bien s'ajuster. Si c'est tout moche, vous êtes surement dans le mauvais sens. Oui, ces explications n'ont aucun sens ^^

    La robe de sorcier Serdaigle

    Gros plan sur la manche cousue dans le bon sens. On voit la couture parce que je n'ai pas fait de points invisibles (j'avais la flemme et c'est pas trop de mon niveau), mais ça ne se voit pas trop une fois qu'on la porte. 

    4) Finitions

    - Dans ma hâte de finir la robe, j'ai d'abord cousu l'écusson du mauvais côté (mais sur le miroir c'était le bon côtéééeuh), j'ai donc dû (encore) le découdre et le remettre du bon côté. Faites attention. 

    - Pour attacher le bouton de manière jolie, vous pouvez coudre un petit biais avec les chutes de tissu noir, comme ça vous aurez un lien de la même couleur que votre robe, trop classe. Il suffit de découper un rectangle dans les chutes, un peu plus long que la longueur prévue du lien, et d'une largeur d'environ 3cm, de plier les 2 bords longs sur eux-mêmes vers le centre, puis de plier le tout en 2 et de coudre le bord pour fixer ça. 

    - J'ai rajouté une petite poche à baguette dans les pans de ma robe, en cousant un petit rectangle de tissu à la main, sur l'envers (donc du côté qui est en contact avec mon corps. C'est pas très clair ce que je dis. Bref.). C'est pas mal pour pouvoir transporter la baguette quand on en a marre de la brandir partout ! 

     

    Voilà, je crois que j'arrive à la fin des conseils que je voulais vous donner. Globalement je suis très contente de ce projet, pour une quarantaine d'euros max (en comptant le tissu, les petits boutons, et l'écusson), j'ai désormais en ma possession une superbe robe de l'univers HP qui m'aurait coûté 60€ ou plus en boutique pour une qualité moindre niveau tissus, etc. J'ai pas mal galéré, j'ai passé de nombreuses heures dessus, mais je suis très fière d'y être arrivée ! 

    Pin It

    2 commentaires
  • La dernière fois que je vous ai parlé de ce projet, j'avais massacré une aiguille (et mes doigts) sur mon premier jet de lunettes steampunk. Depuis, je suis allée me renseigner un peu (notamment ici), et j'ai un peu mieux compris comment j'étais censée me débrouiller.

     

    Du coup, me voilà partie pour de nouvelles aventures ! J'avais répéré ce projet sur Pinterest, je me suis donc lancée :

    Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir

     

     

     

    La première chose à faire, c'était de dessiner des patrons. Sur du papier brouillon (mes cours de maths, parfait!), pour ne pas gaspiller du papier. Au gros feutre noir, j'ai dessiné les pièces qu'il me fallait, en tâtonnant un peu, je l'avoue ^^

     Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir  Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir

    Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir

     

    Ensuite, après quelques tests (taille, emboîtement des pièces...), j'ai découpé ce qu'il me fallait. Pour la bande de tissu (j'ai choisi du noir), j'ai laissé des marges de couture d'environ 0,5cm, mais pour le cuir, j'ai reporté direct la taille des patrons. 

    Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir  Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir

     

    Puis, est venu le moment que vous attendiez tous : la couture ! Je vais donc vous faire un petit tutoriel, maintenant que j'ai été éclairée par la grâce d'Internet et que je sais (à peu près) coudre du cuir. 

    Donc premièrement, il vous faut : une alène (une pointe métallique pour pré-trouer le tissu, parce que non, on n'y va pas direct avec l'aiguille à la one again, désolé), deux grosses aiguilles pour coudre le cuir, du fil assez résistant (en mercerie, ils en vendent du "spécial cuir"), et des supports à abîmer pendant que vous trouez vos pièces. 

    Une alène  Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir

    (l'alène et le fil (oui la photo est à l'envers, aujourd'hui mon ordi a décidé d'ajouter un peu de peps dans la mise en page))

     

    Maintenant, un petit point enfilage du fil : si je vous ai demandé deux aiguilles, c'est parce qu'on va en enfiler une à chaque bout. et on ne va pas faire de noeud au début. (Iolka serait-elle devenur folle ? Nenni mes amis, c'est comme ça qu'on fait quand on coud du cuir !)

    Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir

     

    Et après, il faut pré-trouer le cuir ! Parce que bourriner avec l'aiguille, ça ne sert à rien (à part à la casser :p). Du coup, avec l'alène, on se trouve un support à massacrer (qui est sous le cuir) pendant qu'on fait des trous, et on y va !

     

     Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir   Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir

     

    Maintenant qu'on a tout bien troué, on peut se mettre à coudre. J'ai fixé la bande de tissu noir qui sert de face latérale au cuir (face avant), avec des aiguilles. Puis je me suis lancée ! 

     

    Donc en fait, le but, c'est de passer deux fois dans chaque trou, avec les deux aiguilles, dans le sens opposé pour que le fil se croise. On pique avec la première aiguille dans le premier trou, on arrive à peu près à la moitié du fil, puis on pique avec la deuxième aiguille dans le deuxième trou, puis avec la première aiguille dans le deuxième trou, mais dans le sens inverse... Ok, c'est pas très clair. Quelques images pour vous aider : 

     Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir

     

    La première aiguille dans le premier trou...

     

    Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir

     

    La deuxième aiguille qui sort du deuxième trou, sur l'envers...

     

    Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir

     

     

    Et là, la première aiguille qui sort sur l'endroit ! 

     

    Sinon, voici une petite vidéo (en anglais, on s'en fout, les images suffisent) sur cette technique ! La partie "double aiguille" commence à 2:50.

     

    Voilà ! pour l'instant, j'en suis là pour la réalisation : 

    Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir

     

     

    Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir

     

    La deuxième pièce appartient à la grande sacoche. Pour l'instant, j'en ai juste découpé les patrons !

    Projet Steampunk : mes débuts dans le travail du cuir

     

    Oh, chouette, une autre photo à l'envers. Merci, eklablog ! ^^

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Après une bonne nuit de sommeil (et le visionnage de The Mask, qui m'a fait mourir de rire), nous nous sommes remis au boulot. On était arrivés à la partie amusante : peindre les pistolets avec les couleurs métallisées. Pour ça, il faut juste de la peinture acrylique. J'ai aussi acheté un tube de cire à patiner, pour voir comment ça donnerait.

     

    Projet Steampunk : Jour 2

    En fait, pour qu'on voie encore le noir dans les interstices et pour que ça ne ressemble pas à une bête couche de peinture dorée, il faut utiliser une super technique très dure à maîtriser : la technique du chiffon argenté. 

    (Non en fait c'est super simple : on met un peu (vraiment un tout petit peu) de peinture sur un chiffon, et on frotte sur la surface à peindre, doucement, en essayant d'épargner les endroits en creux pour donner du relief. 

     

    Projet Steampunk : Jour 2

    Vous aurez peut-être besoin de repasser plusieurs fois sur la même surface, jusqu'à obtenir la teinte voulue. Mais ne perdez pas patience : il vaut mieux repasser plusieurs fois sur une partie que de faire un gros pâté moche parce que vous avez mis trop de peinture. 

     

    Puis, j'ai laissé la suite de la peinture à Thomas pour commencer à fabriquer mes goggles. A la fin, si tout se passe bien, ça devrait ressembler à un truc comme ça : 

    Projet Steampunk : Jour 2   Projet Steampunk : Jour 2    Projet Steampunk : Jour 2

     

    Parce qu'on peut en acheter des très jolies, mais moi je suis une fille radine créative, et je vais donc les fabriquer toute seule ! Pour ça, j'ai choisi comme base des bocaux à épices avec un couvercle transparent trouvés chez HEMA (le mystère des bocaux enfin résolu !).

     

    Ensuite, selon divers tutoriels dénichés sur Pinterest (si vous voulez les lire (en anglais), mon tableau est ici), il fallait que je coupe les bords dans du cuir. Et ainsi a commencé mon calvaire : il fallait que j'apprenne à travailler le cuir de manière à peu près convaincante, puisque 85 % des accessoires mon cosplay en sont faits.

    Première étape : dessiner la forme sur le cuir. 

    Projet Steampunk : Jour 2

    HA. ha. Non, Chloé. d'abord, on dessine le parton sur du papier brouillon. Sinon, c'est la meilleure façon de couper n'importe quoi et de massacrer ton stock de cuir. Et crois moi, t'en as pas assez pour t'amuser à faire ce genre de choses. 

    Doooonc, dessiner/couper la forme dans le papier. Vérifier si ça rend bien. 

    Projet Steampunk : Jour 2  Projet Steampunk : Jour 2

    PUIS, SEULEMENT APRES, reporter la forme sur l'envers du cuir, en repassant les contours du patron au stylo bic. Doucement. Ou autre chose qui s'efface, si vous avez une meilleure idée x) 

    Ensuite, j'ai découpé la forme, et essayé de coudre. C'était du grand n'importe quoi. Déjà, j'ai pris une aiguille à coudre normale, qui s'est cassée en deux au bout de trois points. 

     

    Projet Steampunk : Jour 2

    RIP, petite aiguille innocente, victime de ma profonde bêtise. 

     

    Et en plus, j'ai essayé de coudre au point arrière parce que je voulais une couture linéaire, ininterrompue. Sauf que le point arrière est déjà pénible, alors si EN PLUS on le fait dans du cuir... Ben c'est très, TRES long. Ah, et en plus, j'avais pas fait de trous avant. J'y suis allée directement avec l'aiguille. Brillante idée, vraiment.

    Donc, après une demi heure pour une dizaine de points, une aiguille décédée et des doigts en compote, j'ai décidé d'aller m'instruire un peu sur Internet. Où j'ai appris qu'avant de coudre, il fallait faire des trous. Qu'il fallait deux aiguilles solides, beaucoup plus épaisses. Et que le point arrière, c'était une très mauvaise idée (bon ça je l'avais compris toute seule.).   BREF J'AVAIS TOUT FAUX ! Mais je n'ai aucun secret pour vous, mes chers amis, je vous raconterai donc toutes les péripéties par lesquelles je suis passée avant de sortir quelque chose d'acceptable <3

     

     

    Voilà, c'est tout pour cette journée (qui n'a en fait été qu'une demi-journée de travail ^^). Désolée pour le manque de photos, j'en ai pris plus pour les autres articles ! ;) 

    Pin It

    votre commentaire
  • Et voici le début de notre aventure steampunk ! Pour les non-initiés, il s'agit d'un style vestimentaire, littéraire, de design d'objets et d'accessoires, bref d'un monde à part entière. C'est un mélange du style victorien rétro-futuriste, rempli de machines étranges marchant à la vapeur ou tirant des lasers. Vous n'avez rien compris. C'est normal. Quelques images vous parleront peu être plus :

     

    Projet Steampunk : Jour 1

     Projet Steampunk : Jour 1  Projet Steampunk : Jour 1

    Projet Steampunk : Jour 1

    Pour les plus intéressés, j'ai commencé un tableau sur Pinterest qui s'appelle « Cosplay steampunk » et dans lequel j'ai rassemblé des idées et des tutoriels pour savoir un peu où je mettais les pieds. Et j'ai fait un joli petit croquis le soir où Thomas (le copain avec qui je fais ce cosplay) et moi avons commencé à parler de ce projet : 

    Projet Steampunk : Jour 1

     

    Du coup, j'ai commencé par faire une commande sur Internet. Il me fallait du cuir pour quelques accessoires, et j'avais repéré une boutique sympa : Stock cuir. Elle vend des peaux entières (normal^^) mais aussi, et ça m'intéressait plus, des chutes de cuir de teintes différentes, vraiment pas cher (5€ pour 0,5 kg de cuir!). Du coup j'ai commandé 0,5 kg de chutes dépareillées et 1kg de chutes d'une même couleur. Malgré des frais de port un peu élevés, je suis contente : tout est arrivé en trois jours !

    Projet Steampunk : Jour 1  Projet Steampunk : Jour 1

    Les chutes dépareillées étaient très jolies, mais j'étais un peu déçue par la couleur des 1kg. Bon après c'est le risque quand on commande sur Internet, mais j'ai été trop joueuse : on pouvait demander des échantillons pour s'assurer de la couleur ! Alors ne faites pas comme moi...:p

     

    Sinon, j'étais très contente, j'avais un beau petit stock de cuir, sans m'être ruinée.  (La règle à côté fait 20 cm, pour vous donner une idée)

    Ensuite, avec Thomas, on s'est retrouvés un matin à Toulouse pour réunir d'autres trucs. Notre liste de courses : un peu de peinture, d'éventuels vêtements et... DES PISTOLETS:D

     

    Oui, vous avez bien lu : il nous fallait des pistolets en plastique à transformer en redoutables armes de guerre !

     Projet Steampunk : Jour 1  Projet Steampunk : Jour 1  Projet Steampunk : Jour 1

     

    Du coup, direction la Grande Récré... EH BEN ON ETAIT DEÇUS. Entre les Nerf à 79€, les pistolets à eau au design pourri, les colts de cowboys tout moches et les armes de policier glaçantes de réalisme, il n'y avait pas du tout ce que l'on cherchait... On est sortis avec deux petits pistolets et notre cœur brisé :'( Heureusement, on en a ensuite trouvé deux-trois pas cher à Hema. (Oui, il nous en fallait beaucoup : nos personnages sont des vendeurs d'armes !) 

     

    Après un petit tour à Graphicgro pour la peinture et un chez Hema pour trouver des bocaux à épices (vous comprendrez plus tard), on a essayé de trouver des bouts de nos futurs déguisements dans des friperies toulousaines. Mais, petit problème : elles ouvraient toutes à 14h alors qu'on prenait le bus retour à 13h30. ^^ Tant pis, on y retournera plus tard !

               Projet Steampunk : Jour 1      Projet Steampunk : Jour 1

     

    De retour chez moi, on s'est mis au travail. Au programme : préparation des pistolets pour le relooking ! Eh oui, parce qu'avant de les peindre, il fallait les poncer pour que la peinture adhère. On en a profité pour enlever toutes les inscriptions qui ne nous plaisaient pas : made in China, méga, nerf, cycloneshock... (Oui, j'ai piqué un Nerf dans le coffre à jouets Gnéhéhéhéhéhé). Ça nous a pris un bon moment : il a même fallu raboter certaines inscriptions aux ciseaux pour tout faire partir ! Et je ne vous raconte pas la galère pour réussir à poncer dans tous les petits interstices ^^

     

    Bon, j'ai oublié de vous prendre des photos pour cette étape, du coup vous aurez juste le look du pistolet principal avant toute customisation ^^

    Projet Steampunk : Jour 1

     

    Ensuite, on les a peints en noir. Cette étape est nécessaire pour donner ensuite l'effet « vieux métal » que l'on recherche. Faites vous une faveur : utilisez de la peinture en bombe. Le résultat sera plus lisse, la peinture ira se loger partout (même dans les creux chiants à atteindre), le tout en 30s chrono ! Par contre, pensez bien à aérer ou mieux, à faire ça dehors, et protégez le sol avec du papier journal !

     Projet Steampunk : Jour 1     Projet Steampunk : Jour 1

    Et voilà, c'est déjà la fin de ce premier jour de création (mine de rien, le ponçage nous a pris un bon moment ! ^^). Dites moi dans les commentaires si vous aimez ce style d'article « compte-rendu » ou si vous préféreriez des tutoriels de chaque accessoire séparé, mais qui arriveraient alors plus tard !

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Il y a quelque temps, je suis allée au Toulouse Game Show, une convention dédiée aux fans de la culture japonaise, des jeux vidéos et des cosplays.
    Ça fait plusieurs années que j'y vais (j'adore ça), et cette fois-ci, avec Melsaan, ma petite soeur et un ami à nous (Thomas, si vous voulez tout savoir), on a décidé de faire honneur au Professeur Layton et à ses compagnons ! (C'est un personnage tiré d'un jeu vidéo, qui résout des énigmes, au cas où vous ayez vécu dans une grotte ces dernières années ;p)

    Step-by-step : Le chapeau du Professeur Layton

    Du coup, on a dû récupérer ça et là les vêtements correspondants, mais il a fallu fabriquer le haut de forme de Layton. C'est moi qui m'y suis collée, et je voulais vous montrer les différentes étapes de la création, des fois qu'il y ait quelqu'un qui cherche comment s'en fabriquer un. 

     

    Tutoriel : Le chapeau du Professeur Layton

    Du coup, en premier, voici le matériel que j'ai utilisé : 

    Déjà chez moi : 

    - Une machine à coudre                                                            - Du scotch
    - Du fil noir et rouge                                                                 - Des agrafes
    - Des épingles                                                                          - Des aiguilles à coudre
    - Des feuilles de papier Canson (papier aquarelle épais)

    Acheté pour l'occasion chez Cultura (environ 9€) :

    - Deux carrés de feutrine noire épaisse et rigide
    - Un rouleau de feutrine noire du même ton
    - Un rouleau de ruban rouge

     

    Ensuite, la fabrication ! 

     • J'ai d'abord commencé par fabriquer une armature au chapeau, pour qu'il soit rigide. Pour ça, j'ai tout simplement pris deux feuilles de papier Canson que j'ai agrafées l'une à l'autre pour faire une longue bande, puis que j'ai re-agrafées pour former un cylindre dont la base correspondait au tour de tête du porteur du chapeau. 

     • Ensuite, j'ai tracé au crayon blanc sur un des carrés de feutrine un anneau. Le cercle central a un rayon de *tour de tête*/2π (vive les maths, le signe bizarre c'est pi), et le cercle extérieur mesure le rayon du premier +3,5cm. J'ai ensuite découpé deux fois cette forme, dans les deux morceaux de feutrine rigide. J'ai gardé un des cercles centraux évidés pour faire le haut du chapeau. 

    Tutoriel : Le chapeau du Professeur Layton   Tutoriel : Le chapeau du Professeur Layton

     

    Step-by-step : Le chapeau du Professeur Layton
    La base du chapeau en papier Canson et les bords du chapeau

     • Puis, dans la feutrine plus souple en rouleau, j'ai découpé un grand rectangle pour couvrir ma base en papier. Il faut laisser une marge d'environ 2 cm en longueur pour être sûr de bien tout couvrir en pour laisser de la place à la couture, et une de 5cm de long en largeur qui nous servira ensuite à fixer le cylindre au haut du chapeau et à l'anneau en feutrine. 

    Tutoriel : Le chapeau du Professeur Layton

     • J'ai ensuite cousu ce rectangle à la machine pour en faire un cylindre. Pensez à repasser votre feutrine avant pour qu'elle soit bien lisse. 

    Step-by-step : Le chapeau du Professeur Layton
    Le cylindre de feutrine enfilé sur celui en papier

     • Après ça, j'ai cousu l'anneau au cylindre du chapeau ! Pour ça, j'ai laissé dépasser la moitié de la marge de 5cm laissée tout à l'heure, en je l'ai découpée à intervalles réguliers comme ça : 

    Step-by-step : Le chapeau du Professeur Layton

     

     • J'ai ensuite cousu grossièrement à la main et au fil noir mes petits rabats découpés juste avant sur un des deux anneaux en feutrine. Pas la peine de s'appliquer, il faut juste que ça tienne et ce sera caché après.

    Step-by-step : Le chapeau du Professeur Layton 
    Notez la qualité exceptionnelle des photos, comme d'habitude... ^^

    • Bon, après, allez savoir pourquoi, j'ai eu envie de fixer le haut. J'ai un peu beaucoup galéré pour le coudre, mais c'est la meilleure technique que j'aie trouvé : j'ai enlevé la feutrine de sa base en papier, puis je l'ai retournée comme une chaussette et enfin je l'ai ré-enfilée sur le papier. Après, j'ai coupé des petites languettes dans la marge qu'il me restait. Comme ça : 

    Step-by-step : Le chapeau du Professeur Layton 
    Le disque du haut posé sur le cylindre, que j'ai commencé à coudre

     • Il a alors fallu coudre (grossièrement encore, puisque c'est la partie qui sera à l'intérieur du chapeau et qu'on ne verra pas) les languettes au haut du chapeau, et là j'ai dû me contorsionner pour y arriver ^^ 

    Tutoriel : Le chapeau du Professeur Layton 
    Je ne sais pas si ça va vous aider, mais voilà comment je m'y prenais pour planter l'aiguille.

     • A la fin de cette étape, j'ai retourné le chapeau pour le remettre dans le bon sens (l'envers à l'intérieur, le côté joli à l'extérieur).

    Tutoriel : Le chapeau du Professeur Layton

     • Comme vous pouvez le voir, ça n'était pas très joli, parce que le haut n'était pas vraiment collé au cylindre du chapeau. J'ai donc re-cousu de manière plus esthétique l'extérieur du chapeau au point de surjet.

    Tutoriel : Le chapeau du Professeur Layton

     • Ensuite, je suis passée au bord bas du chapeau ! J'ai posé le deuxième rond de feutrine sur le premier, et j'ai cousu le cercle intérieur (en prenant le papier, le premier anneau et le deuxième) et le cercle extérieur (en prenant les deux anneaux) 

    Step-by-step : Le chapeau du Professeur Layton 
    La couture intérieure (j'ai colorié le bord du papier en noir pour qu'elle ne se voie pas trop)

    Step-by-step : Le chapeau du Professeur Layton 
    La couture extérieure (je vous explique comment fixer le ruban rouge juste après)

     • Parlons du ruban rouge, justement ! J'en ai découpé un bout assez grand pour qu'il fasse le tour du chapeau + 3cm. Je l'ai ensuite cousu à la base du chapeau avec du fil rouge : 

    Tutoriel : Le chapeau du Professeur Layton 
    Pas besoin que ce soit joli, ce sera caché après.

     • Enfin, j'ai cousu au point arrière l'autre bout du ruban de façon à cacher le bout pas beau, en pensant bien à plier le bout rabattu pour faire un ourlet en même temps. 

    Tutoriel : Le chapeau du Professeur Laytonv
    Le résultat, une fois cousu. 

     

    Et voilà ! Le chapeau était fini. J'ai pu le confier à Thomas qui a fait un super Professeur Layton, puis endosser mon cosplay de Luke et aller parader au TGS ! 

    Tutoriel : Le chapeau du Professeur Layton

     

     

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique